VIENNE LA NUIT

Ou peut-être faut-il seulement régler son micro, poser la caméra, faire tourner, et attendre. Dans ce petit film, ce sont les premiers plans que je préfère, les deux premières minutes, parce que c’est la réalité brute, sans intervention. Après quoi, on retombe dans la sélection, le montage. Et ce n’est plus la présence mais la recomposition.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s