GAND, VERMEER, PROUST, JOSIANE ET LE TOUR DE FRANCE

Une petite virée à Gand, une des perles de la Flandre, un peu moins courue que Bruges mais tout aussi belle. Les façades donnant sur le canal rappellent les tableaux de Vermeer, sa fameuse vue de Delft qu’après Proust, excusez du peu, j’avais pris pour sujet de rédaction en 4ème. Une pensée alors pour mon amie Josiane Forzani. En ces temps lointains, elle m’a initié au plaisir de la littérature et du Beau.

PS : dans le centre de Gand on trouve une concentration étonnante de boutiques kitchs exposant fièrement leur improbable bric à brac. J’y ai par exemple retrouvé mes petits coureurs du Tour de France. Et de nous rappeler, avec Philippe, les courses épiques organisées sur le carrelage de l’appartement.

Une réflexion sur “GAND, VERMEER, PROUST, JOSIANE ET LE TOUR DE FRANCE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s