LA PART DE L’EAU : LE FILM

L’Afrique manque-t-elle d’eau ?  La ressource vitale sera-t-elle suffisante pour répondre dans l’avenir à la forte croissance démographique ? Quelle accessibilité pour une eau potable de bonne qualité ? Voilà les questions auxquelles tente de répondre ce documentaire de 12 minutes. Je l’ai tourné dans la région de Diébougou, au Burkina Faso, en compagnie de mes amis Frédéric Bernardeau et Anne-Thérèse Rendu.

Bonne projection et bon partage !

3 réflexions sur “LA PART DE L’EAU : LE FILM

  1. La part de l’eau c’est aussi la part de l’autre, cet africain qui nous donne des leçons de vie et nous fait relativiser nos « déboires ». Nous qui ne manquons pas de liquide, et qui nous plaignons jusqu’à plus soif, nous avons tellement à perdre. Ce beau documentaire montre la lutte pour la vie de tant d’africains, perclus d’efforts et le sourire aux lèvres, quand nous nous noyons dans un verre d’eau. Un retour aux sources. Un bel hommage, au montage nerveux et aux images révélatrices, où la bande-son joue un rôle essentiel. Alain a encore réussi son coup !

    Aimé par 1 personne

  2. L’eau va, Alain, mais à l’autre ? Merci, par ton film, de nous rappeler cet enjeu pressant aux conséquences à prévenir d’urgence. De nombreux géo-stratèges affirment aujourd’hui que la prochaine guerre mondiale aura l’eau comme pierre de touche. Et dans ce siècle, disent-ils.
    On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s