TÉMOINS

Il s’agit d’un voyage dans le temps. Lorsque la liberté a été en jeu, ces jeunes gens élevés dans la mémoire de leurs pères, des tranchées, de la boucherie héroïque, se sont glissés silencieux dans l’ombre des rues, ont cassé au lance-pierre leurs ampoules pour nuitamment y placarder des tracts. Garçons et filles se sont enlacés lorsque passaient les gardes-chiourmes, dans une fausse étreinte où se mêlaient la peur, la chaleur de leur fraternité, peut-être pourquoi pas un début d’histoire romantique qu’écrasait encore le poids de la grande Histoire, si grande que, vécue au ras du sol, personne pas même les héros ne peut en percevoir tout à fait le sens.

Pour comprendre, il faut du temps. Aujourd’hui, ces jeunes gens approchent du centenaire. Ils sont encore une poignée. Longtemps muets, incapables de témoigner, ils ont peu à peu déplié leur mémoire, rouvert les plaies qu’ils croyaient indicibles. Et chaque année, le Nantais Thomazeau, le Marseillais Caciotti, quittent leur retraite paisible pour transmettre à ceux qui n’ont pas encore vingt ans le message de leur foi en l’avenir, pourvu qu’on veuille bien se rappeler le passé et les combats des anciens.

Parce que l’Histoire ne s’apprend pas seulement dans les livres ou les médias mais dans la rencontre, parce que les acteurs de la résistance avaient l’âge de ceux qui les écoutent aujourd’hui, le film TÉMOINS, réalisé avec mon ami Denis Gabriel, parle de cette transmission. Tourné à Marseille pendant la préparation du Concours National de la résistance et de la Déportation, le film met en évidence le travail de mémoire qui recoud les liens entre les jeunes citoyens et les grands aînés qui racontent leur histoire.

3 réflexions sur “TÉMOINS

  1. Fais connaitre ton travail à l’A.P.H.G. d’Aix-Marseille (Association des professeurs d’histoire -géographie) qui pourrait être intéressée à le diffuser. Ils participent peut être au concours mais également les professeurs font le cours sur le centenaire de 14-18 et travaillent tous sur les thèmes Histoire-Mémoire.

    Secrétaire: Muriel Hoohs 09 54 78 40 01 mhoohs@gmail.com

    J'aime

  2. Je venais de retrouver le film de Resnais, Nuit et brouillard, pour le transposer en DVD, et je lis ton article, que j’envoie à une copine très intéressée par le sujet de la résistance. Tes photos rendent justice à des hommes justes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s