RETROUVAILLE SANS S

Ces nouveaux carnets seront plutôt des esquisses. Ils rendent compte avec un peu de retard de mon nouveau voyage au Maroc en compagnie de mon amie Catherine (avril – mai 2018). Né d’une discussion d’hiver (comme lorsque les alpinistes au repos se réunissent au coin du feu, parlent des anciennes courses et des nouvelles à projeter), ce voyage – un énième pour Catherine, le cinquième pour moi – est directement lié à l’ouverture de l’espace aérien aux compagnies low coast, ces machines à déverser du touriste un peu partout et dont chacun est content de profiter en dépit de la sensibilité de ses genoux. M’étant avisé qu’il existait une ligne Marseille – Oujda, j’ai proposé à Catherine de la détourner de son périple habituel (en principe de Nice à Marrakech où elle a passé son adolescence) et de nous rendre là où, depuis cinquante ans, elle n’était en revanche jamais retournée : Oujda, ville lointaine et oubliée aux confins de la frontière algérienne, tout à l’est et hors circuit. À charge pour moi de réaliser un film sur le sujet, traçant mon sillon personnel de la mémoire voyageuse.

Finalement, c’est à Fès que nous avons atterri. Je connaissais la ville. Elle est belle mais ressemble au fond à beaucoup d’autres en Afrique du Nord. Disons plutôt que les stations iconiques (la médina, les souks, les tanneries, la menthe) de ce genre de villes se confondent et j’ai eu l’impression d’être prisonnier d’un circuit obligé. Catherine était sensible à l’habillage sonore (les hirondelles par exemple), je l’ai filmée pour tenter de restituer par l’image sa manière de se réapproprier l’espace de la jeunesse, les sensations que procure la retrouvaille. Le film sera visible dans quatre jours ici même.

PS : l’acception « Retrouvaille » au singulier est rare (action de retrouver quelqu’un, quelque chose) et je l’aime. J’y associe l’idée de la merveille, d’un événement qui se singularise, brille d’un éclat particulier dans notre exhumation des « vieilles vieilleries », quelque chose de magique et de précieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s