5h59

Un jour, vers 13h, j’ai pris un gros orage sur la tête. Je me trouvais à São Luis, Brésil, état du Maranhão, et l’horloge placée devant l’igreja Nossa Senhora do Carmo indiquait 5h59, du matin ou du soir, impossible de le savoir. Un petit tour sur Google Earth (ici) confirme que l’horloge reste toujours figée à cette heure fatidique. Depuis l’Église où une messe était en cours, j’ai traversé la place en courant pour me refugier sous l’auvent très étroit d’un réparateur de matériel électrique, très exactement à l’angle de la rua Afonso Pena et de la rua João Vital. Assis sur un tabouret, je tournais le dos à mon réparateur sauveur et j’ai pris un selfie, sans le consulter. L’homme, visiblement, avait un problème dentaire. J’ai attendu un moment que l’orage cesse et je suis reparti.

 

Une réflexion sur “5h59

  1. Anecdote burlesque et photo extraordinaire, instantané un peu voyeur qui met en présence par un jeu de miroirs technologique, impassibilité et souffrance. Cela me rappelle « le jour où Beaumont fit connaissance avec sa douleur » du grand Jean Marie Gustave. Merci Alain !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s