HAMBURG FIERTÉ

Randonnée urbaine de 12 heures dans Hamburg, d’abord sous la pluie puis sous le soleil… J’étais venu dans cette ville pour enfin admirer le Promeneur au-dessus d’une mer de nuages de Caspar Friedrich mais je n’avais pas prévu de tomber sur la Gay Pride. Une belle fête, pleine de couleurs, de tendresse, de folie. Le promeneur a donc un peu attendu mais je l’ai retrouvé au calme, dans une belle salle de la Kunsthalle, seul et fier lui aussi, dominant les lointains romantiques. Désormais, je pourrai mieux parler de cette œuvre à mes élèves. Ma promenade, quant à elle, s’est poursuivie par le Norderelbe Hafen. Impression de puissance, horizons lointains là aussi avec ces empilements de conteneurs en partance pour la Chine ou Singapour. Enfin, je ne pouvais manquer St. Pauli. On y trouve de tout dans les vitrines… Là encore, c’est plutôt bon enfant mais interdiction de photographier. Cela ne se fait pas, tout simplement.

PS : quelques images de le côte baltique en supplément.

BERLIN SCHWARZ WEISS

J’aime beaucoup cette ville et admire toujours la façon dont les Allemands vivent l’Europe. On peut leur reprocher d’être égoïstes ou dominateurs ; en réalité, dans une ville martyrisée, ils sont un exemple de ce qui s’appelle la paix. (Attention, c’est un lointain fils de Dunkerque qui parle, autre ville explosée…)

PS : depuis quelques années, TACHELES, le centre d’art contemporain sauvage, a été fermé pour cause officielle de sécurité. Mais les friches industrielles gagnées par les artistes ne manquent pas à Berlin ; les squatters de Tacheles trouveront donc d’autres ruines pour exposer et vendre leurs productions inégales.