LES CRABES DE SHANGHAI

Un jour, je suis descendu de nuit à la station Tiantong East de Shanghai et j’ai marché dans la rue.

Pour me trouver enfin à l’air libre j’avais gravi des escaliers très raides, ce qui me fait penser que descendre n’est pas le bon mot. L’air libre ne convient pas non plus : il faisait une chaleur étouffante, une douche d’humidité en suspension dans le ciel noir, enfin noir… plutôt violet-orangé comme en atteste la première photo, non, la troisième en partant du haut. Une fois sur le trottoir, pendant un quart d’heure – mais peut-être plus – j’ai traîné mon énorme valise jusqu’à l’hôtel situé à l’Est, non, à l’Ouest par rapport à la station. J’y ai déposé mes affaires, pris une douche inutile, puis je suis ressorti. Il devait être deux heures du matin ou tout aussi bien une autre heure, impossible de savoir, et dans une gargotte réfrigérée j’ai mangé des crabes, oui, c’est ça, des crabes, avec des gants d’infirmier.

CIMG7413essai CIMG7429essai premiers pasessai premiers pas 5essai