PROMOTION INTÉGRALE DE LA FEMME

La chanson préférée de mon ami Frédéric Bernardeau est un hit de l’abbé Ferdy Hien, « Promotion intégrale de la femme ». Nous avons rencontré ce dernier à Dissin où il dirige l’école de musique puis l’avons retrouvé à Koper, lors de l’inauguration dont je parlais hier.

Promotion intégrale de la femme,

Moi, je dis oui !

Promotion intégrale de la femme

Moi, je dis oui !

C’est le thème d’un bon nombre des photos d’aujourd’hui dimanche. La femme africaine tient ici la barque, si j’ose dire, et assure l’essentiel. Entourée des hommes du village, la directrice du collège de Koukouligou portait tranquillement son bébé sur le ventre. Je l’ai trouvée plus gracieuse, plus apaisée que la première fois où nous l’avions croisée, en 2016. Près de Maria Taw, la mariée était la plus belle, bien sûr, un peu tendue tout de même. Elle passait de groupe en groupe. Reine du jour déclinant. Enfin, au même endroit, j’adore cette photo avec la poule (ci-dessus). Elle raconte autant d’histoires qu’il y a de personnages. Un miracle de photo qu’il faut prendre le temps d’observer dans tous ses détails.

FASO

Faute de temps sur place, pas de grand reportage cette fois-ci sur le Burkina Faso, essentiellement des photos, dont certaines en noir et blanc. Ensemble toutefois fidèle à ce qu’a été cette brève semaine de voyage : beaucoup d’écoles visitées (car telle est la priorité du projet de l’ASPA cette année), quelques paysages dont un inattendu chaos de roches au-dessus de Ouessa, des visages comme toujours et, une fois n’est pas coutume, l’épisode de l’inauguration d’un centre de soins.

Je livre en deux fois les images. Demain, rencontres en tous genres : un évêque, une noce, des tisseuses, quelques paysans et d’autres choses encore.