HOBART PROMENADE

Qu’y a-t-il de remarquable à Hobart, capitale de la Tasmanie ? Tout à fait subjectivement, je retiendrai l’ensemble de la baie qu’on survole en arrivant, les beaux immeubles du centre-ville, la taverne Drunken Admiral (qui m’a rappelé le magasin où Tintin achète le scaphandrier et le Capitaine Haddock brise un miroir), le centre d’études antarctiques, l’exceptionnelle galerie d’art africain de Battery Point (http://sidewalkgallery.com.au/), un très bon restau indien, la vue depuis Rosny Hill (lookout difficile à trouver), les quartiers périphériques colonisés par les kangourous et les wallabies, une partie du quartier Sud qui ressemble au Fossan à Menton, l’air pur et vivifiant enfin. J’ai été moins sensible au marché du samedi sur Salamanca (j’ai l’impression que tous les marchés se ressemblent) et à l’espèce de chose indéfinissable que j’ai mangée le premier midi, une horreur appelée « Fat boy », absolument dégueulasse et qui fait grossir rien qu’en la regardant !