LES VOYAGES EN AFRIQUE

port bouet 2004

Le temps passe et je m’avise que mon premier voyage en Afrique Noire remonte à près de trente sept ans. Depuis, Jacques et Patrick n’y sont jamais retournés. Je me suis quant à moi rendu régulièrement là-bas, dans diverses circonstances mais toujours avec ce sentiment d’y retrouver une part très intime. Si la situation le permet (ou plutôt si de sombres événements géopolitiques ne viennent pas ajourner le voyage), je serai donc à compter du 4 avril une nouvelle fois au Burkina Faso, avec mes amis Frédéric Bernardeau, Anne-Thérèse Rendu et Dieudonné Hien. Les objectifs, je l’ai déjà dit dans mon dernier article, sont clairs : consolider les liens avec nos partenaires, voir ce que sont devenus les chantiers pour lesquels l’association s’est mobilisée, visiter le collège dont nous soutenons l’extension, ramener des images pour de nouveaux documentaires à exploiter dans les écoles, dessiner les contours des actions futures. Pour une fois, nous n’amènerons pas d’adolescents avec nous. Le contexte international nous en a très tôt dissuadés.

À titre plus personnel, j’ai aussi le projet de retourner au Ghana un de ces jours. Mon idée est d’y tourner un film, une enquête pour retrouver les lieux que j’ai côtoyés dans ce pays – et plus précisément à Accra – au début des années 80 : l’Université de Legon, le quartier de Cantonnements, le 37 circle, Le rêve, ainsi que des personnes jadis connues et qui ont dû vieillir comme moi, le Docteur Doddo, Robert Yennah, Charles Ofori, John Orleans Pobee, Sroda Gaveh ou le professeur Amonoo, grand spécialiste de Corneille. Le Ghana, à l’époque, était en pleine crise économique et politique. Nous vivions souvent au rythme du couvre-feu, des barages militaires, des coupures d’électricité, du marché noir pour trouver de l’essence et autres biens de première nécessité. Aujourd’hui, l’ancienne Côte de l’Or fait figure de modèle, « le bon élève de l’Afrique » comme aiment à le dire les spécialistes. Pourtant quelque chose me dit que le tourisme n’y est pas encore des plus simples. Ce sera à vérifier.

Ci-dessus, Côte d’Ivoire et Haute Volta, 1979.

Ghana, Togo, 1983-1984-1985.

Côte d’Ivoire, 2004.

Burkina Faso, 2005.

sénégal 2005

Sénégal, 2005.

Burkina Faso, 2007.

 Côte d’Ivoire, 2008.

Burkina-2010jpg

Burkina faso, 2010.

Burkina Faso, 2012.